Vulnérabilité, se dévoiler pour mieux surmonter l’échec (épisode 6)

Au tribunal, j’ai attendu pendant des heures l’appel du huissier pour me confesser devant le juge. Assise sur une banquette de petite chapelle, je participais à l’enterrement de mon couple. La justice n’avait convié que mon compagnon et mon avocate, une femme glaciale dont le seul soucis était de démontrer à ses confrères la productivité horaire d’un divorce à l’amiable sans aucun bien à partager.

Pour éviter que je fonde en larmes, mon compagnon faisait des blagues à répétition sur la chape des avocats. Personne ne semblait être triste dans le couloir des divorcés. Ils attendaient tous avec totale nonchalance l’appel du huissier. Tricotage, lecture, jeux sur le téléphone étaient admis à cette cérémonie aseptisée. Pas de larmes, pas de tristesse, juste un peu de colère de la part des avocats qui bouillaient d’impatience.

Moi, de mon côté, j’assistais en cachette aux disputes violentes de mes parents. Je revivais l’effondrement de leur foyer. J’ai même vu passer le cercueil de mon père sous mes yeux. J’étais encore une fois par terre, la tête au sol, me remuant dans mon malaise.

Dans ce podcast, je vous partage ce passage au tribunal car je voulais me dévoiler pour mieux surmonter cette chute que je vis comme l’échec de huit ans de vie commune.

Bonne écoute !

17 commentaires

  • Javier Madero dit :

    Ánimo Cata !! Un abrazo fuerte y p’adelante !!! 🙂

  • sandrine TUSSING dit :

    Bravo pour ton témoignage. Très touchant. J’ai vécu des choses similaires. Si tu veux on pourrait échanger un jour autour d’un thé. Je partage ta peine
    De tout cœur avec toi.
    Besos Fuerte

    Sandrine

    • Merci beaucoup Sandra pour ton message ! Oui, j’aimerais bien aller boire un thé avec toi 🙂 C’est toujours réconfortant de s’entourer de personnes qui ont vécu des histoires similaires. A très bientôt :*

  • Vanessa dit :

    Cata!!! Ánimo, ahorita es la tristeza la que te invade pero pronto llegará la alegría a tu mente y corazón! Es importante hacer el duelo como dices y desahogarte y sacar todo eso… luego te sentirás livianita y como nueva! Lista para comenzar una nueva vida! Te quiero y cuentas conmigo! Me encantan tus podcasts muy humanos y con esa honestidad que todos necesitamos escuchar! Besitos e imagina dónde quiera que estés que te doy un fuerte abrazo!!

  • Jean-Michel dit :

    C’est la Cata mais quel courage de se dévoiler ! Tu as des ressources incroyables, tu grandis. La lumière et la joie sont au fond de chacun de nous.

  • MARIA FERRO dit :

    Eres la mas fuerte que conozco!

  • Philippe Steffan dit :

    Merci Catalina 🙂

  • Coco dit :

    Cata, casi me haces llorar <3

  • Corinne dit :

    Hola Catalina,
    Merci pour tes podcasts que je découvre peu à peu ces derniers jours.
    Je partage ta peine et ton épreuve, notamment car je traverse un événement semblable, je me reconnais aussi dans ton analyser les choses, L’expression des ressentis et émotions.
    J’ai également choisi de les affronter et d’essayer de les comprendre. J’hésite à aller consulter qqn, même si la méditation et le yoga que je pratique depuis peu m’aident beaucoup.
    Accepter que c’est la fin est extrêmement difficile, pour ton cas cela semble avoir été assez clair notamment car il s’agit d’un divorce et que tu réalises que vous avez tout essayé.
    De mon côté j’ai encore ce sentiment que nous n’avons pas terminé les choses avec mon (ancien) conjoint, et de son côté il n’affirme pas non plus clairement les choses et utilise des termes du type « j’ai besoin de temps » ou encore « je ne sais pas de quoi l’avenir est fait », ce qui rend le deuil inaccessible, et aujourd’hui je n’arrive toujours pas à accepter que ce soit terminé, je crois.

    Si un jour tu passes en IdF ou Paris n’hésite pas à me contacter je serai ravie d’échanger autour d’une tisane ou autre.

    Abrazos fuertes.

    Neriko.

    • Corinne dit :

      J’ai omis de te demander le titre et auteur du livre dont tu parles sur la vulnérabilité ?
      Merci !

    • Hola Corinne,
      Je te remercie pour ton message 🙂
      En plus de yoga et la méditation, je vois ponctuellement des spécialistes qui m’aident à avancer dans mon chemin (kiné, ostéopathe, bio-énergéticienne, chaman). J’essaie de lâcher-prise, de m’ouvrir à la vie… d’être plus vulnérable. Même si tu n’es qu’au début, la vie t’offrira les moyens pour t’en sortir. Sabine parle de son divorce (épisode 11 de mon podcast), je t’invite à l’écouter, elle pourra t’inspirer.
      Pour le livre, c’est « Le pouvoir de la vulnérabilité » de Brené Brown
      Je te contacterai quand j’irai à Paris 🙂 cela me fera vraiment plaisir de te rencontrer.
      Un fuerte abrazo,
      Catalina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *