• Home
  • keyboard_arrow_right Yoga
  • keyboard_arrow_right Gérer un club de yoga au temps du coronavirus (conversation)

Yoga

Gérer un club de yoga au temps du coronavirus (conversation)

Catalina Patiño 6 mai, 2020 120 5


Background
share close

Trois jours après le début du confinement. Janine explique en vitesse le fonctionnement du dispositif Eversports à l’équipe de son club Yogamoves et envoie, dans la foulée, une newsletter aux pratiquants. Les cours en ligne debuteraient le lendemain matin, avec pour objectif de garder vivante la pratique du yoga dans la communauté et d’assurer un revenu minimal aux profs. Malgré l’annonce tardive de ce premier cours, Jean-Michel accueille, le lendemain, près de quarante-cinq yogis bien informés dans son salon.

Au fil du confinement, les profs Yogamoves se sont habitués à recevoir plus de quatre-vingt pratiquants chez eux. Aucun confinement n’est parvenu à empêcher les yogis de recevoir leur dose habituelle d’instructions verbales sur l’étirement des ischios. La pratique à la maison souvent délaissée en temps normale est devenue leur unique bouffée d’air frais.

Deux mois après le début du confinement, la plupart des pratiquants continuent à assister aux cours en ligne et maintiennent leur engagement auprès du club. Malgré une perte du chiffre d’affaire au mois d’avril, Janine reste confiante sur l’avenir de Yogamoves. Elle croit à cette communauté qui s’est consolidée d’année en année depuis l’ouverture du club en 2009.

Gérer un club au temps du Coronavirus demande de la souplesse et de la réactivité. Lors de cette conversation InstaLive, Janine nous raconte entre autres la raison pour laquelle elle a créé Yogamoves et ce qui la motive à continuer dans cette aventure malgré les aléas. Elle parle ouvertement de son expérience en tant que propriétaire et gérante d’un club de yoga et avance quelques solutions pour la réouverture de Yogamoves. 

Bon visionnage ! 

Rate it
Avatar
Author

Catalina Patiño

Optimiste, je poursuis mon chemin :)

list Archive

Previous episode
Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *