La nudité, de l’injure à l’approbation de mon enveloppe charnelle (épisode 16)

Aujourd’hui, je vais vous parler du corps. De cette enveloppe charnelle que tout yogi veut transcender ! De cet amas structuré d’os, muscles et fascias. Le corps humain est fascinant. Il est constitué de deux cent six os et six cent trente-neuf muscles …Bref, toute cette intro pour vous dire que j’ai publié des photos à poils de mon corps sur Instagram ! Et non pas sur facebook, je reste comme même un minimum pudique dans ma quête transcendantale !

En mars dernier, alors que j’étais en terrasse, j’ai rencontré le photographe Michel Grasso qui m’a tout de suite demandé de faire des photos nues. Il m’a montré sa photo la plus célèbre : un cliché de lui, au premier plan, en mangeant des spaghettis sur le sexe d’une femme. Son approche artistique, sombre et un peu trash m’a convaincu. Cela n’a pas été une tâche difficile de me persuader car je voulais faire depuis longtemps des photos nus. En acceptant sa proposition, je voulais surtout confirmer ma place en enfer, celle que j’avais déjà réservé dès de mon enfance auprès de ma grand-mère.

Ma grand-mère répudie la nudité féminine qu’elle considère comme un blasphème. Elle m’a toujours contrainte à la pudeur et à l’élégance. Pour elle, une femme doit être impeccable, aimable et serviable pour qu’un homme veuille bien l’épouser. Ma mère, au contraire, pense qu’une femme régit son destin et que les hommes ne servent absolument à rien. L’omission consciente de la sexualité féminine reste toutefois le seul point en commun dans leur discours. Elles répriment les désirs et les besoins charnelles de la femme par peur à l’injure ou à la soumission.

Durant notre premier cercle de femmes entre copines, nous avons parlé de la féminité et du sens que chacune d’entre nous donne au caractère féminin. Dans cette courte chronique, je partage les premières instructions que les femmes les plus représentatives de ma famille m’ont transmises.

Bonne écoute !

mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *